Qu’est-ce que « EXPERTS à l’École » ?

« EXPERTS à l’École » est une opération de prêt de matériel de recherche criminelle aux établissements scolaires permettant la réalisation de projets pédagogiques avec les élèves. Des formations permettent aux professeurs impliqués d’acquérir la maîtrise du matériel prêté.

Ce plan d’équipement s’adresse aux enseignants et aux élèves de collèges et de lycées, voies  générale, technologique et professionnelle, ainsi qu’aux élèves de classes préparatoires (BCPST, TB).

   

   

Les Experts à l’École : rechercher et prélever les indices ! 

 

L’utilisation et l’exploitation du matériel peuvent se mener :

Au lycée :

  • dans le cadre des enseignements optionnels : biotechnologies en classe de seconde ;
  • dans le cadre des AST (ateliers scientifiques et techniques) ;
  • dans les TIPE (travaux d’initiative personnelle encadrés) ;
  • dans le cadre du « grand oral ».

Au collège :

  • dans le cadre des enseignements communs ;
  • dans les EPI (enseignements pratiques interdisciplinaires)  ;
  • lors de l’accompagnement personnalisé ;
  • dans le cadre des AST ou des clubs scientifiques.

 

   

   

Les Experts à l’École : analyser et faire parler les indices !

 

Pour bénéficier des prêts de matériel et des formations, les enseignants répondent à des appels à candidatures. Un comité scientifique étudie ensuite les projets et soumet ses choix au directoire de « Sciences à l’École ». Les équipes sélectionnées participent à des formations, et intègrent le réseau « EXPERTS à l’École ». À travers ce réseau, les enseignants peuvent échanger ou mutualiser leurs pratiques, et partager des données scientifiques. Des ressources et fiches pédagogiques sont mises à leur disposition.

Le réseau est réparti sur tout le territoire français métropolitain et ultramarin, et inclut des établissements français à l’étranger.


Un partenariat avec l’IRCGN

L’opération « EXPERTS à l’École » est menée en partenariat avec l’Institut de Recherche Criminelle de la Gendarmerie Nationale (Pôle Judiciaire de la Gendarmerie Nationale).

 

                      

 

Ce partenariat très fructueux permet notamment aux élèves de bénéficier de l’expertise des gendarmes qui viennent à la rencontre des classes sur tout le territoire national, afin de participer activement aux enquêtes et scènes de crimes fictifs mises en place dans les établissements scolaires.

Depuis 2015, l’IRCGN a aussi permis aux enseignants du réseau de l’opération de bénéficier d’un stage de formation initiale de haut niveau afin de développer les compétences indispensables à l’utilisation du matériel mis à leur disposition.

 

Le site de l’IRCGN au sein du PJGN à Pontoise (95) – crédits photo : IRCGN-PJGN

« Forts du succès des séries télévisées, les « EXPERTS à l’École » sont avant tout des curieux de sciences, enseignants, élèves ou gendarmes scientifiques qui se retrouvent autour de l’étude de phénomènes scientifiques qui permettent la résolution d’énigmes, présentées sous forme ludique, dans le cadre de leur projet pédagogique, comme des enquêtes « criminelles ».

Ce projet est né autour d’une volonté de construction d’une relation étroite entre l’Éducation nationale et la Gendarmerie nationale. En partenariat avec le dispositif ministériel « Sciences à l’École », l’Institut de Recherche Criminelle de la Gendarmerie Nationale, pôle scientifique reconnu dans le domaine de l’expertise judiciaire scientifique, s’est investi dans cet échange avec de jeunes élèves. Car l’éveil à la science permet le développement d’un esprit critique, mais il permet aussi de lutter contre les rumeurs et fausses informations, et au travers de la compréhension des phénomènes physiques, chimiques et biologiques, il permet une sensibilisation à la notion de recherche de la vérité en justice. L’apprentissage des lois de la nature constitue en soi une expérience d’humilité, de rigueur et d’émerveillement.

Autour de ces énigmes « criminelles », de ces phénomènes scientifiques, ce sont des valeurs citoyennes qui sont partagées. Tous les acteurs de ces activités ont pris un grand plaisir à communiquer leur savoir et ont pu apprécier l’engagement et le professionnalisme de chacun. Et surtout, tout cela n’est qu’un jeu qui en facilite l’apprentissage. »

Général Patrick Touron,

Commandant le Pôle Judiciaire de la Gendarmerie Nationale

 

Le général Patrick Touron commande le PJGN qui regroupe un état-major et plusieurs unités dont l’IRCGN. Il a pris part à l’opération « EXPERTS à l’École » dès son lancement en 2014. 

Crédits photo : PJGN

Extrait de la lettre d’information n°49 de « Sciences à l’École » (novembre-décembre 2020)

Le 31 mai 2017, dans l’amphithéâtre de la prestigieuse École militaire à Paris, le Prix Armées-Jeunesse 2017 « découverte des armées » a été remis à l’IRCGN pour son action en faveur du développement du lien Armées-Nation dans le cadre de l’opération « EXPERTS à l’École ».

   

                               Remise du Prix Armées-Jeunesse 2017 « découverte des armées » le 31 mai 2017

Durant l’année scolaire 2020-2021, dans un contexte difficile de distanciation et sous l’impulsion du lieutenant-colonel Briche (Chef de la Division Criminalistique Physique et Chimie de l’IRCGN, membre du comité scientifique de l’opération « EXPERTS à l’École »), les enseignants du réseau EXPERTS ont pu compter sur le dévouement et l’expertise des gendarmes de l’IRCGN qui se sont rendus disponibles pour soutenir les projets des équipes pédagogiques, lors de visioconférences ou sous la forme de suivis personnalisés.

Les échanges à distance avec les élèves, déjouant les contraintes sanitaires, ont constitué autant d’occasions de débats passionnants sur les missions de la Gendarmerie et sur le rôle décisif de la science dans la manifestation de la vérité.

Au delà du seul partenariat dans le cadre de l’opération « EXPERTS à l’École », l’IRCGN a également permis en juin 2021 à des lauréats du concours CGénial, organisé en partenariat par « Sciences à l’École » et la Fondation CGénial, de visiter les laboratoires de Cergy et rencontrer les experts de la gendarmerie scientifique.

 

   

Les élèves du collège Simone Veil à Bourg-Achard récompensés au concours CGénial, ont eu le privilège d’une rencontre avec les gendarmes et d’une visite des laboratoires de l’IRCGN à Cergy le 11 juin 2021

Pour la troisième fois depuis 2015, l’IRCGN et « Sciences à l’École » agissaient conjointement pour proposer un stage de formation dans le cadre de l’opération « EXPERTS à l’École ». Le lieutenant-colonel Briche a coordonné l’organisation de ce stage qui s’est tenu sur le site de l’IRCGN du 25 au 27 octobre 2021, en conduisant un exceptionnel déploiement humain grâce à l’adhésion enthousiaste des experts de la Gendarmerie scientifique.

«Ce stage a été l’occasion d’associer des militaires issus de cinq régions de gendarmerie (la région Centre Val de Loire, la région Pays de la Loire représentée par le GGD 53, la région Rhône-Alpes Auvergne, la région Île-de-France représentée par le GGD 95 et le commandement de la gendarmerie outre-mer représenté par le COMGEND Saint-Pierre-et-Miquelon) se voyant désormais dotées du même type d’outils pédagogiques (« Mallettes Experts ») que les enseignants du réseau EXPERTS.

Tous volontaires, très curieux, ils sont repartis heureux et satisfaits des échanges avec les enseignants, stagiaires comme formateurs, apportant également de leur côté expériences de terrain ou anecdotes. Ils pourront désormais se rapprocher de collèges et de lycées intéressés par la démarche, prolongement de ce qui avait été proposé après le premier confinement, en accompagnant des établissements par le biais de visioconférences ou d’un réseau d’experts référents, déjouant ainsi les contraintes liées à la crise sanitaire. Cet engagement, permettant de maintenir l’attrait pour les apprentissages scientifiques, constitue pour la gendarmerie une autre manière de répondre présent auprès de la population.

Ce stage, sollicitant également des gendarmes scientifiques, experts de l’IRCGN, a aussi permis d’offrir aux enseignants un nouvel éclairage sur le travail au sein de notre laboratoire de Pontoise, parfois éloigné des séries tant appréciées de nos adolescents. De quoi les motiver pour mettre en œuvre, de la meilleure manière possible, les outils pédagogiques dont ils peuvent désormais faire usage pour susciter les vocations scientifiques auprès des jeunes !

Le lieutenant-colonel Briche est le chef de la division criminalistique physique et chimie constituée des départements balistique, microanalyse, toxicologie, environnement, incendies et explosifs à l’IRCGN.

Si cette première phase s’avère concluante, les autres régions de gendarmerie pourraient également se voir attribuer une « Mallette Experts » prochainement.»

Lieutenant-colonel Briche

Chef de la division criminalistique physique et chimie de l’IRCGN

Extrait de la lettre d’information n°56 de « Sciences à l’École » (novembre 2021)

   

   

Plus de 20 gendarmes de l’IRCGN mobilisés pour assurer la formation scientifique, en collaboration avec des enseignants, durant le stage d’octobre 2021 (Crédits photos : SIRPA Gendarmerie)

Nouveauté cette année, des gendarmes issus de cinq Régions de Gendarmerie se voyant dotées du même type de matériel étaient également présents pour échanger avec les représentants du corps éducatif présent, stagiaires comme formateurs, avant de retourner dans leurs unités et de proposer ce matériel pour mener des actions de formation en direction des établissements scolaires au bénéfice de la formation scientifique par la criminalistique :

Les régions de Gendarmerie dotées :
➡ Région Centre Val de Loire,
➡ Région Pays de la Loire (représentée par le GGD 53),
➡ Région Rhône-Alpes Auvergne,
➡ Région Ile de France (représentée par le GGD 95),
➡ Commandement de la Gendarmerie Outre Mer (représenté par le COMGEND Saint Pierre et Miquelon).

Contact pour toute demande d’informations relatives à l’opération « EXPERTS à l’École » :

experts.ecole@observatoiredeparis.psl.eu