« Sciences à l’École » prête aux établissements sélectionnés, à la suite d’un appel à candidatures, des équipements de recherche criminelle.
Après signature d’une convention entre l’établissement scolaire et « Sciences à l’École », le matériel est prêté pour une durée de trois ans renouvelable. Ce matériel reste propriété de l’Observatoire de Paris, qui héberge le dispositif « Sciences à l’École ».