La préparation des élèves au test de présélection se déroule d’octobre à mars, dans les centres de préparation répartis sur toutes la France, à raison de 2 heures de physique supplémentaire par semaine en moyenne.

Le programme de la préparation, appelé syllabus national, est défini par le comité scientifique, en accord avec le syllabus international des IPhO. De ce fait, il s’impose à tous les participants. Les professeurs de tous les centres s’y réfèrent et c’est sur la base de ce programme que sont conçues les épreuves du test de présélection.

Calendrier du test pour l’année 2017 – 2018

Février – 14 mars                        Inscription des candidats (par les centres)

22 mars                                          Envoi des sujets aux centres

28 mars                                          Épreuves écrites

28 et 29 mars                               Envoi des copies à « Sciences à l’École »

20 avril                                           Publication des résultats

Mai                                                   Envoi des diplôme de participation et des récompenses des élèves de Tale S

 

Le test de présélection des élèves a lieu fin mars dans les centres de préparation, sur la base d’une épreuve théorique. Du QCM à la résolution de problème ouvert, en passant par des questions plus classiques, les exercices proposés sont de natures très  variées et de difficulté croissante.

Épreuves écrites de présélection

Sujet – Élèves Tale S

Durée = 3h

  • QCM
  • 2 exercices
  • 1 problème

Sujet – Élèves CPGE

Durée = 4h

  • QCM
  • 2 exercices
  • 2 problèmes

À l’issu de ce test, 24 élèves sont présélectionnés, c’est-à-dire retenus pour participer au stage expérimental.

Les 24 élèves présélectionnés pour les IPhO 2017

Au mois de mai, un stage d’une semaine de formation expérimentale est organisé pour les 24 élèves retenus à l’issu du test théorique de présélection. Celui-ci a eu lieu dans les départements de Physique des Écoles Normales Supérieures de Paris et de Paris-Saclay, mettant ainsi à disposition des élèves des formateurs et du matériel de très grande qualité.

Séances de travail lors du stage expérimental de mai 2017

À l’issue de ce stage, une épreuve expérimentale permet de désigner les cinq élèves retenus pour intégrer la délégation française lors de la compétition des IPhO.

Élèves de la délégation française des IPhO 2017

Révisions à distance

La formation des cinq élèves de la délégation française continue en mai et juin, à distance, par l’appropriation de contenus scientifiques et la rédaction de devoirs, corrigés ensuite par les membres du comité scientifique. Ces révisions nécessitent une implication forte des élèves, dont la scolarité se poursuit en parallèle.

 

Stage de perfectionnement

Juste avant le départ pour la compétition internationale, un stage de 2 jours, consacré à d’ultimes révisions, se tient à l’École Normale Supérieure de Paris-Saclay, sous la houlette de professeurs et d’inspecteurs généraux. Les élèves de la délégation peuvent ainsi s’entraîner sur des sujets d’annales, théoriques comme expérimentaux, et trouver des réponses à toutes leurs questions.

Stage avant le départ pour l’Indonésie en juillet 2017