Compétition internationale

Compétition internationale de haut niveau en physique, les Olympiades Internationales de Physique sont ouvertes aux élèves en fin de cycle secondaire non scolarisés en université, soit, en France :

  • aux élèves de terminale et de première année de classe préparatoire,
  • et âgés de moins de 20 ans au moment de la compétition.

Manifestation mondiale de grande ampleur avec près de 85 pays inscrits, cette compétition attire environ 400 jeunes venus de tous les horizons. Chaque pays participant sélectionne une délégation nationale composée de 5 candidats et d’adultes accompagnateurs.

Les Olympiades Internationales de Physique existent depuis 1967. Après y avoir participé de 1972 à 1980, la France y participe à nouveau depuis 2005, grâce au pilotage de « Sciences à l’École ».

Préparation française

« Sciences à l’École » coordonne la préparation française aux Olympiades Internationales de Physique en assurant :

  • la préparation pédagogique ;
  • la sélection et l’accompagnement de la délégation française ;
  • l’organisation logistique ;
  • le financement de la sélection et du déplacement international.

PARTENARIAT

Depuis le jeudi 19 janvier, Thales est partenaire de la préparation française aux Olympiades Internationales de Physique.

Qui est Thales?

Le groupe Thales, leader mondial des hautes technologies pour les marchés de l’Aérospatial, du Transport, de la Défense et de la Sécurité déploie une politique jeunes forte.

Pourquoi ce partenariat?

Chaque année, plus de 4 000 jeunes rejoignent les équipes et parmi les recrutements réalisés en France, au moins 30% concernent les moins de 26 ans.

Depuis plusieurs années, Thales développe des partenariats avec des établissements de l’enseignement supérieur mais conscient que la culture technique et scientifique doit se faire dès le collège, le Groupe souhaite nouer des partenariats avec des associations dont l’objectif est d’initier un public jeune aux métiers de l’ingénierie. C’est donc tout naturellement que Thales s’associe au dispositif ministériel « Sciences à l’École ».

120x120