« Sciences à l’École » prête aux établissements sélectionnés, à la suite d’un appel à candidatures, des équipements de sismologie.
Après signature d’une convention entre l’établissement scolaire et « Sciences à l’École », le matériel est prêté pour une durée de trois ans renouvelable. Ce matériel reste propriété de l’Observatoire de Paris, qui héberge le dispositif « Sciences à l’École ».

Liste du matériel

edusismoSite internet de l’opérationwww.edusismo.org
sageStation sismologique S.A.G.ELa première phase (2006) de déploiement de stations sismologiques acquises par « Sciences à l’École » et prêtées aux établissements scolaires s’est appuyée sur des stations semi-professionnelles du modèle « SAGE », fabriquée par la société AGECODAGIS. Ce modèle comprend un sismomètre tri-axial, une antenne GPS, et un numériseur logeant une interface web accessible par internet. Ce modèle stocke et transmet ses données par internet, sous des formats largement utilisés dans le monde de la recherche.
vibratoStation sismologique VibratoDans le cadre du « Programme d’Investissement d’Avenir », les stations sismologiques acquises par « Sciences à l’École » et prêtées aux établissements scolaires depuis 2014 sont des stations du modèle « Vibrato » du constructeur StaneO. Ces stations mono-axiales sont équipées d’un petit écran affichant en temps réel les vibrations ambiantes. Un seul boîtier comprend l’écran, le sismomètre et le numériseur. Le tout se fixe sur un mur. Ce modèle loge et transmet ses données par internet, sous des formats largement utilisés dans le monde de la recherche.
guralpStation sismologique GüralpLes lycées français à l’étranger de l’opération « SISMOS à l’Ecole » sont équipés de stations sismologiques de qualité professionnelle : les CMG-6TD, fabriquées par le constructeur Güralp. Ce modèle de station comprend un sismomètre et numériseur intégrés dans un même boîtier et une antenne GPS. Les données fournies par la station sont traitées par un logiciel sphériquement dédié, « Scream ! », qui gère à la fois le fonctionnement de la station, le stockage de ses données, et leur transmission par internet sous différents formats utilisés dans la recherche en sismologie.